Armoire Blindée

Armoire Blindée

> L’armoire blindée est fabriquée en 2×3 ou 4×6 mètres et a une hauteur de 240 centimètres.

> L’ensemble des matériaux utilisés pour la construction de l’armoire blindée est revêtu d’un revêtement en polyuréthane permettant de prendre des précautions contre la corrosion.

> Des points de jonction sont installés sur les zones appropriées de l’armoire blindée pour permettre aux grues de prendre simplement l’armoire et de la transporter à l’endroit où l’armoire doit être assemblée.

> L’armoire est blindée d’acier balistique ou de béton. L’acier balistique est plus lourd mais plus cher que le béton.

> Le béton utilisé pour le blindage est un béton spécial de type c25. Il est réalisé à la surface de l’armoire en double couche. L’ensemble des jonctions des pointes se fait en douceur, sans espaces vides.

> Le toit de l’armoire est recouvert d’un matériau ayant une résistance au feu compatible aux normes En. Le matériau a une épaisseur de 6 mm.

> Le toit est recouvert de laine de fibre de verre pour assurer l’isolation thermique.

Blindage de l’armoire :

> L’ensemble des murs intérieurs est recouvert d’un matériau de niveau BR7 dont l’intensité est compatible aux normes des blindages.

> L’ensemble des surfaces internes de l’armoire a fait l’objet d’un procédé spécial. Toute opération de soudage se fait à l’arc sous gaz à l’intérieur des murs.

> Les surfaces des murs extérieurs sont recouvertes d’un matériau de remplissage ignifuge résistant à la chaleur et au froid. L’épaisseur moyenne du matériau est de 6 mm.

Casquettes d’urgence et d’évacuation :

> Une porte d’évacuation d’urgence est installée dans l’armoire. Cette porte ne ressemble pas à celle de dehors. Elle s’ouvre facilement de l’intérieur vers l’extérieur. Il est généralement placé dans le sens inverse de la porte extérieure.

> Une grille de ventilation est placée dans l’armoire. Elle est contrôlée par une flèche manuelle. De plus, cette grille évacue la poudre qui s’accumule lors du tir des canons.

Le revêtement du sol de l’armoire blindée :

> Le sol est recouvert d’un matériau de remplissage ignifuge.

> L’intérieur du sol est revêtu d’époxy.

> Le sol est couvert en douceur, sans flans sur les bords.

Portes de l’armoire blindée :

> Les portes sont blindées au niveau B7.

> Les côtés intérieurs des portes sont recouverts d’un matériau retardateur de chaleur.

> Une fenêtre d’observation ayant des mesures de 50*50 centimètres est installée sur la partie supérieure de la porte. La fenêtre est blindée au niveau B7.

> Les fenêtres blindées sont utilisées dans l’armoire pour éviter que l’employé ici présent ne soit exposé à des éclats de verre qui pourraient le blesser. Les fenêtres n’explosent pas au cas où on leur tirerait dessus.

> Un système de verrouillage de type manuel est installé dans l’armoire. Au lieu de cela, un système de serrure à empreinte digitale peut être intégré sur demande.

> La porte ne peut être ouverte de l’extérieur qu’avec la serrure.

> En cas d’incendie de la porte, la serrure est actionnée par un système de seuil.

Fenêtres extérieures de l’armoire blindée :

> Deux fenêtres extérieures ayant 70*70 de dimensions sont placées à l’extérieur de l’armoire.

> Les fenêtres sont fabriquées à partir de matériaux balistiques.

> Elles se situent à 100 cm de hauteur du sol.

> Les fenêtres sont installées sur le mur dans une capsule de 6 cm de profondeur.

> Elles sont enduites d’une substance de fibre de verre de 3 cm pour les protéger contre les roches et les matériaux rigides provenant de l’extérieur.

> Les fenêtres sont résistantes aux attaques par balles.

> Elles ne se désintègrent et ne se brisent pas au cas où on leur tirerait dessus.

> Elles sont fabriquées comme étant compatibles aux normes EN1063 pour le test du verre balistique.

Ports de tir de l’armoire blindée :

> Deux orifices de cuisson sont prévus dans l’armoire.

> Ils s’ouvrent facilement de l’intérieur à l’aide d’un tiret.

> La couche de protection des orifices de mise à feu est équipée au niveau br7.

> Ils ont un gabarit de 10×20 cm et une forme conique.

> Le montage se fait à 10 cm sous les fenêtres.

> Ils ont été conçus pour ne pas être vus de l’extérieur. Il est impossible d’intervenir et de les ouvrir de l’extérieur.

> Un climatiseur et un système d’évaluation de la poudre à canon sont installés sur les orifices.

Système de climatisation de l’armoire blindée :

> Un climatiseur autonome est installé sur le mur de l’armoire.

> L’installation du climatiseur n’est pas visible de l’extérieur.

> Un système de chauffage ayant un thermostat fonctionnant avec un thermostat électrique est placé dans l’armoire.

Le système électrique de l’armoire :

> Des lampes fluorescentes et spots sont utilisés dans les armoires et permettent un éclairage adéquat.

> L’ensemble du système est contrôlé par une carte de contrôle et un boîtier de disjoncteur.

> Des batteries d’alimentation sont conçues pour permettre l’éclairage et la communication dans l’armoire en cas de coupure de courant.

> Des lampes de projecteur de type LED à haut degré de luminosité sont utilisées dans chaque coin de l’armoire. Ces lampes sont protégées par des grilles rigides.

> De plus, une lampe de projecteur de secours de type portable avec fonction d’éclairage élevé est placée dans l’armoire.

> Un téléphone est disponible en cas d’urgence.

> Il y a deux boutons d’avertissement, l’un au niveau de la main et l’autre au niveau du pied, qui permettent de faire des rapports en cas d’urgence.

> Un système d’enregistrement HD est installé à l’extérieur de l’armoire.

Récemment, nous utilisons trois différents types d’armures que sont : le carbure de bore, la céramique d’alumine et l’acier balistique.

Plaques en carbure de bore :

> C’est l’une des dernières approches en matière d’armement des véhicules.

> Une des technologies les plus avancées au monde en matière de protection balistique.

> C’est l’élément le plus dur après le diamant. L’endurance contre la chaleur est trop élevée. Son intensité est extrêmement faible. Il est 75% plus léger que les autres matériaux balistiques.

> La température de fusion est en moyenne de 2500 degrés. Une température de fusion élevée protège l’employé dans le véhicule blindé contre les menaces de munitions antichars, notamment les lance-roquettes RPG

> Le blindage au carbure de bore est plus précieux que les autres techniques de blindage.

Céramiques d’alumine

> Les céramiques d’alumine sont considérées comme le matériau d’armure le plus durable après le carbure de bore.

> En termes de coût et de performance, ils sont plus léger et plus durable que l’acier balistique standard.

> Ils sont produits sous forme de plaques ou de carreaux et sont placés sur le véhicule.

> Ils ne provoquent pas d’augmentation importante du poids du véhicule.

> Les céramiques d’alumine sont fabriquées en différentes épaisseurs et niveaux selon les demandes du client.

Acier balistique

> L’approche la plus courante utilisée dans le blindage des véhicules est l’acier balistique.

> Il est moins cher et plus lourd que les autres matériaux balistiques.

> Il est durable et rigide.