Véhicule de Contrôle des Emeutes

Véhicule de Contrôle des Emeutes

> Le Véhicule de Contrôle des Emeutes de lutte anti-émeute est conçu pour disperser la foule et la trempe.

> Il est susceptible d’être fabriqué en blindé de niveaux B1/B2 ou B3 à B7.

> Le véhicule de lutte antiémeute est construit sur 5 bases principales. La superstructure, utilisée sur le châssis, est fabriquée pour être compatible en fonction des conditions de circulation et de la route. La largeur, la hauteur et les autres paramètres sont conformes aux normes de circulation.

> Le modèle Mercedes ou Iveco à moteur puissant est le plus adapté au châssis du véhicule. Il est équipé d’un moteur diesel ayant une force de poussée 4×2.

> Le véhicule a une capacité de charge moyenne de 10 tonnes par superstructure. La puissance du moteur est d’au moins 275 chevaux.

> Un orifice de mise à feu, commandé par un bouton placé sur la porte, est situé sur les fenêtres du conducteur et des passagers.

> Les vitres latérales de l’armoire du conducteur sont protégées par des grilles de protection contre les rochers, etc. Les vitres avant et latérales sont revêtues de vitres pare-feu balistiques de niveau B6.

> Le capot avant du véhicule est équipé d’un système de grille qui peut être facilement commuté par un piston hydraulique.

> L’ensemble du système d’éclairage utilisé par l’ambulance est protégé par des grilles de protection.

> Les roues sont recouvertes d’un matériau de remplissage afin d’éviter qu’elles n’explosent. Au cas où elles seraient endommagées, ne descendez pas et continuez jusqu’à 40-50 kilomètres.

> Une pelle de balayage d’une largeur de 205 cm et d’une hauteur de 80 cm est placée à l’avant du véhicule. Elle peut disperser les barricades qui se trouvent sur son chemin. Ce système fonctionne hydrauliquement et est actionné par une commande placée dans la cabine du conducteur.

> Un avertisseur sonore et un système d’avertissement sont placés à l’avant et à l’arrière du plafond. Des grilles de protection sont installées sur l’extérieur de ces lampes. Le système est géré à partir d’un système de contrôle placé dans la cabine du conducteur.

> La peinture utilisée pour les surfaces extérieures du véhicule est faite dans le respect de la couleur prévue par le client.

> La surface intérieure du réservoir d’eau est revêtue d’époxy. Le volume interne du réservoir est de près de 500 litres ; en effet, il est modifiable en fonction des demandes venant du client.

Système de gaz et de peinture :

Le véhicule de lutte anti-émeute dispose de 60 litres de gaz lacrymogène et d’un système de peinture de 30 litres. Ces tubes placés dans la zone couverte sont situés dans les armoires, dotées d’une grande résistance et d’un système de verrouillage. Il est possible de les atteindre de l’extérieur. De plus, une commande à distance de verrouillage se trouve également dans le compartiment conducteur.

> L’épandage du gaz et de la peinture sont contrôlés à partir de l’armoire du haut-parleur.

> Les peintures et les gaz utilisés dans le véhicule n’ont aucun effet nocif prouvé sur la santé humaine.

> 12 unités d’épandage de gaz sont disposées sur le véhicule. En fait, ils sont capables d’opérer en même temps.

Réservoir d’eau :

> Un écran est placé afin d’afficher la quantité d’eau restant dans le camion-citerne.

> Les brise-lames sont situés dans le réservoir afin d’éviter que la carrosserie ne soit endommagée par les impulsions du véhicule.

Pompe à eau :

> La pompe à eau fonctionne avec un moteur diesel séparé de celui des véhicules.

> La pompe est montée à l’arrière du véhicule.

> Elle est facile à entretenir.

> Elle est munie d’un capuchon de protection contre les tirets provenant de l’extérieur.

> Elle pompe 2000 litres d’eau en une minute.

> Elle pulvérise de l’eau avec une pression de près de 8-12 bars. Elle est capable de repousser l’eau jusqu’à 40 mètres dans une situation normale de fonctionnement.

> Une pompe hydrophile avec aspiration est placée de manière à fournir l’eau nécessaire au véhicule antiémeute. Cette pompe peut recevoir l’eau de forages d’une profondeur de 10 mètres au maximum.

> La surface interne de la pompe est recouverte d’un matériau en bronze.

Moniteur d’eau :

> Il est monté sur le dessus du réservoir d’eau.

> Il peut se déplacer vers la gauche, la droite, le haut et le bas.

> La pression de sortie de l’eau se situe en moyenne entre 6 et 10 bars.

> La distance de jet est en moyenne de 35 à 40 mètres.

> La manette du moniteur est dans le boîtier. Elle transmet immédiatement les mouvements qu’elle effectue au moniteur d’eau. De plus, la manette permet de contrôler le gaz poivré et la quantité de mélange de mousse.

> Les côtés externes du moniteur sont conservés dans une boîte afin d’éviter que les tirets ne viennent de l’extérieur.

> Un système de caméra est installé sur le moniteur.

> Il est possible d’observer le moniteur d’eau à partir de l’armoire du conducteur.

Contrôle électrique Véhicule de Contrôle des Emeutes

> Un tableau de commande placé dans l’armoire du conducteur,contrôle et commande l’ensemble du système électrique du véhicule antiémeute.

> L’ouverture et la fermeture du système, l’alerte en cas d’urgence, le fonctionnement de la pompe à eau, l’intensité et la quantité de gaz, la quantité et l’épandage de la peinture sont contrôlés à partir de là.

> La mousse et la pression de la mousse sont visibles sur le tableau électrique.

> Une liste de contrôle allégée, qui indique si l’ensemble du système fonctionne, est placée dans l’armoire du chauffeur. Il indique les pannes possibles survenant dans le système.

> Un système d’extinction d’incendie est placé dans le compartiment du conducteur.

> Un système de filtration est conçu pour filtrer l’air provenant de l’extérieur et de séparer les éléments nocifs qui s’y trouvent. Ce système protège le véhicule antiémeute des odeurs négatives et des gaz nocifs provenant de l’extérieur.

Réservoir de sperme Véhicule de Contrôle des Emeutes

> L’élévation de température se produisant sur la surface externe du véhicule est suivie par un système.

> Un système de trempe est prévu en cas d’incendie pouvant éteindre ce dernier à l’aide de son propre réservoir.

> La capacité du réservoir de sperme est de 80 litres.

> L’ensemble du système d’extinction d’incendie fonctionne automatiquement en cas d’incendie.

> Le système est auto-fermé dans une période de temps spécifique par un rassemblement.

Armement du véhicule antiémeute

> Le véhicule blindé ci demandé est conforme aux normes En 1522 et En 1063 de l’Union Européenne.

> La pression balistique généralement souhaitée dans les véhicules de lutte antiémeute est b3/b4. Les niveaux B6/B7 ne sont mis en œuvre que dans le poste de conduite.

> Le blindage de l’armoire du conducteur se compose du montage d’une structure en acier balistique blindé sur la toile de l’armoire. Les fenêtres gauches et droites ont été modifiées avec des balistiques.

> Des charnières en acier spécial à haute résistance sont utilisées dans les portes.

Les portes supportent jusqu’à 100 kilogrammes de matériel balistique supplémentaire en acier. Sur demande, des orifices de tir peuvent être aménagés dans les deux portes.

> Un conduit d’aération a été installé pour évacuer l’odeur qui peut se dégager de la poudre à canon.

> La vitre avant, résiste à la balistique de l’armoire du conducteur et ne se brise pas ; elle ne se brise pas également au cas où un tiret surviendrait.